L’utilisation de formulaires dans un service numérique est courante et c’est un point de contact important avec un utilisateur final. En effet les formulaires permettent très souvent de mettre en contact, éditer un compte client ou encore effectuer des achats.


Il est donc important de ne pas passer à côté de ce point de contact et de mettre toutes les chances de son côté dans sa conception. Un formulaire doit avoir la meilleure ergonomie possible pour lui permettre d’atteindre son objectif : faire en sorte que l’utilisateur aille au bout de son action.

A chacune des missions d’UX Design ou d‘Audit ergonomique que je réalise dans le but d’améliorer un service, je m’appuie sur les critères Heuristiques de Bastien et Scapin et aux principes de Jacob Nielsen – références dans le monde de l’UX Design et de l’ergonomie. Ces critères appliqués à un service, contribuent à avoir la meilleure ergonomie possible.

Dans les articles “Augmentez les prises de contact avec une structure de formulaire adaptée” et “Comment réduire son taux de rebond en pensant « validation de formulaire » ?”, j’ai pu expliquer que lors de la conception d’un formulaire, je recommande vivement de prendre en compte :

  • La structure (mise en forme, taille , type de champs) et la compréhension de l’information (sens des mots, information aidant à la compréhension)
  • Les interactions et les moyens de faciliter la saisie
  • La validation (messages, aide à la validation)
Cette liste de recommandations est selon moi essentielle dans la réussite de la compréhension, l’utilisation et l’efficacité de vos formulaires.

Mais il faut également veiller à la longueur et la rapidité de saisie d’un formulaire. Car un formulaire avec trop d’informations demandées ou trop long à saisir a de grandes chances de décourager l’utilisateur, au risque de le faire abandonner son action.

Vous souhaitez savoir comment avoir une vitesse de saisie suffisante sur vos formulaires ?

 Voici une infographie qui résume les bonnes pratiques ergonomiques en ce qui concerne les interactions et la facilitation. Je suis certain que cela vous sera très utile lorsque vous réaliserez le formulaire d’un compte client par exemple.

Bonnes pratiques ergonomies facilitation de saisie de formulaire

En résumé, ce que je recommande à minima :

  • Utiliser des champs qui permettent une saisie rapide de l’information attendue (exemple : géolocalisation pour une adresse, datepicker pour une date, etc…)
  • Utiliser des champs autocomplétion
  • Utiliser des champs avec curseur pour les valeur numérique en plus de la saisie au clavier
  • Mettre les choix les plus populaires en haut d’un champ select (liste déroulante)
  • Pré-sélectionner le choix le plus populaire d’un champ select (liste déroulante)
  • Rendre les champs dynamiques (affichage en fonction de la réponse précédente)
  • Activer les boutons radio et checkbox au clic sur leurs libellés

Les interactions et les moyens de faciliter la saisie d‘un formulaire sont très importants, mais je recommande pour aller plus loin de prendre en compte également la structure et l’information puis la validation.

Vous souhaitez échanger et trouver l’accompagnement qui réponde au mieux à votre besoin ?