Qu’il s’agisse d’un site web, d’une application mobile ou d’un logiciel, nous utilisons sans y prêter attention des formulaires sur ces différents supports. Les formulaires sont un point de rencontre important avec l’utilisateur final et lui permettent très souvent de rentrer en contact avec un service, d’éditer son profil client ou encore effectuer ses achats.

Un formulaire est un enjeu à ne pas prendre à la légère et qui doit être pensée correctement dès sa conception. Pour être efficace et atteindre son objectif, il doit avoir une bonne ergonomie.

Celle-ci permet à l’utilisateur final de comprendre, apprécier l’utilisation et être satisfait du design.

En tant qu’UX Designer je m’assure à chacune de mes missions d’UX Design ou des audits ergonomiques, d’apporter au service une ergonomie adaptée à l’utilisateur final. Pour cela je me réfère aux critères heuristiques de Bastien et Scapin et aux principes de Jacob Nielsen qui sont des références en UX Design et en ergonomie.

Dans les articles “Augmentez les prises de contact avec une structure de formulaire adaptée” et “Comment avoir plus de leads en améliorant la vitesse de saisie de vos formulaires ?”, j’ai abordé le sujet  de la conception d’un formulaire et y je recommande vivement de prendre en compte les éléments suivants :

La compréhension, l’utilisation et l’efficacité d’un formulaire sont essentielles et sont permises principalement par les éléments de cette liste.

Toutefois il faut aussi prendre en compte la validation des données saisies, des messages d’erreur et du choix du type de champ à utiliser.  Cela permet une expérience utilisateur plus agréable et une saisie de l’information plus compréhensible. En résumé, il est important de prendre en compte la validation d’un formulaire, car si votre formulaire semble trop compliqué à saisir, il aura de grandes chances de décourager l’utilisateur, et de l’inciter à quitter la page.

Vous souhaitez savoir comment permettre une bonne validation de vos formulaires ?

Bonnes pratiques ergonomies validation de formulaire

En résumé, ce que je recommande à minima est de :

  • Utiliser des champs qui contraignent la valeur saisie (exemple : email, tel, numérique)
  • Lorsqu’un champ est saisi correctement, changer son style (exemple : contour vert)
  • Lorsqu’un champ n’est pas saisi correctement, changer son style (exemple : contour rouge)
  • Afficher un message d’erreur en expliquant la raison sous les champs incorrects
  • Si vous souhaitez utiliser un captcha, préférer une version simple qui nécessite le moins de clics possible (exemple : reCaptcha)
  • Ne pas rendre le bouton de soumission accessible tant que tout le formulaire n’est pas correctement saisi
  • Après la soumission du formulaire, afficher un message de validation, erreur technique, etc… L’utilisateur saura alors si ses données ont été prises en compte ou non.

Toutes ces recommandations sur la validation des champs d’un formulaire sont très importantes, mais je recommande pour aller plus loin de prendre en compte également la structure et l’information puis l’interaction et la facilitation.

Vous souhaitez avoir de meilleurs résultats et améliorer l’ergonomie de votre service ?